Lancement de la grande consultation citoyenne #PratiqueduSport avec Make.org et 30 acteurs de la société civile

Publié le

Pour remettre la pratique sportive au centre du quotidien de chaque Français et ainsi lutter contre la sédentarité, seules une prise de conscience et une mobilisation générale peuvent permettre d’opérer un changement profond, avec des actions collectives et globales sur le long terme.

Visuel de présentation de la cause make.org

C’est ce Mercredi 28 février que, dans le cadre de la Grande Cause Nationale 2024, Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, et Axel Dauchez, fondateur de Make.org, ont lancé, avec le soutien des partenaires, des acteurs du sport et de la société civile, une initiative baptisée “Cause #PratiqueduSport”, dont le but est de renforcer la place du sport dans notre société en 2024 et au-delà des Jeux, en consultant initialement les Français sur leurs priorités. 

La Cause #PratiqueduSport débutera par une grande consultation citoyenne en ligne autour de la question “Comment favoriser la pratique sportive de tous les Français en 2024 et après ?”. Cette consultation sera suivie par des ateliers de réflexion en avril 2024, où les participants à la consultation ainsi que les partenaires de la Cause se réuniront pour transformer collectivement les idées prioritaires en propositions d'actions concrètes. Ces propositions seront ensuite examinées et enrichies afin de créer un plan comprenant de 6 à 10 actions émanant de la société civile, qui sera dévoilé en novembre 2024. Ce plan sera enfin mis en œuvre à l'échelle nationale jusqu'à la fin 2026, en complément des initiatives des autorités publiques.

Tous les citoyens peuvent participer à la consultation et être informés des résultats. Chaque proposition entrante est soumise aux votes d’autres citoyens, via les médias et réseaux sociaux, créant une chambre d’écho citoyenne inédite. Les propositions recueillies sont ainsi systématiquement classées selon qu’elles forment un consensus, une controverse ou un repoussoir. Grâce à une technologie fondée sur l’intelligence artificielle, Make.org assure la pertinence statistique de ces résultats. Alors que ce sont les votes des Français sur leurs propres propositions qui feront émerger des priorités, plus la participation sera forte, plus les priorités des citoyens seront claires.

ministre

« Pour sensibiliser nos concitoyens aux bienfaits de l’activité physique et sportive, et même inciter chacun à se saisir du sujet aux côtés des forces vives du pays, notamment face à la dangereuse montée en puissance de la sédentarité, il est en effet essentiel de toujours mieux cerner l’évolution de leurs besoins, leurs aspirations et leurs rêves. »

Amélie Oudéa-Castéra ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques